ico

Sophro-déplacement du Négatif

You are here: Home » Libérez votre talent avec la sophrologie » Sophro-déplacement du Négatif

Chapitre 8 : Apprivoiser ses émotions

Il faut tout d’abord prendre conscience que les émotions sont des réactions automatiques. Cela veut dire que nous ne pouvons pas empêcher celles-ci de se présenter à nous, et nous allons voir que c’est d’ailleurs une très bonne chose. Les émotions sont capitales pour faire passer son message à un public.

EXERCICE : Sophro-déplacement du Négatif

La technique que je vous propose pour vous libérer de vos émotions désagréables est considérée comme une technique clé de la sophrologie.
Effectivement, cette pratique très simple est selon moi la plus efficace pour vous libérer des tensions physiques et des pensées parasites qui peuvent arriver suite à une montée de stress à l’approche de votre prestation. Nous avons tous une façon particulière de vivre une situation douloureuse, que cela soit sur le plan physique ou sur le plan mental. La sophrologie ne va pas faire disparaître la cause de la douleur, mais va travailler sur la façon dont vous vivez celle-ci.
Le SDN, ou Sophro-déplacement du négatif, consiste à extérioriser toutes les sensations désagréables ou douloureuses, autant physiques que mentales, en les expulsant par le souffle après une contraction et un relâchement musculaires. C’est un peu comme un grand nettoyage de la conscience. Cette technique peut se faire debout ou assis, mais toujours le corps bien aligné. Je vous propose pour cette technique de suivre les cinq systèmes définis par Alfonso Caycedo pour bien identifier les différentes parties du corps à libérer.

Lire les Commentaires

3 Thoughts on “Sophro-déplacement du Négatif

  1. Très efficace. Je viens de le faire alors que j’ai eu une boule au ventre toute la journée suite à une rupture récente.
    Merci beaucoup

  2. DOMINIQUE THIBAUDAT  |  

    bonjour, je viens de faire l’exercice « sophrodéplacement du négatif ».
    c’est d’une violence extrême malgré votre voix doue.
    j’en ai pleuré, j’en tremble encore, j’ai froid, la tête qui tourne, le coeur qui bat dans mes tempes, comme si j’avais eu un malaise.
    j’espère au moins qu’une partie de mes tensions/peurs seront allées voir ailleurs si je n’y suis plus !
    D.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *